Les meilleurs casino sur internet 2018

Stratégies de base pour le blackjack

Le blackjack est un jeu qui est très apprécié parce qu'il nécessite une bonne connaissance des cartes pour appliquer une stratégie bien déterminée. La première étape conseillée au joueur débutant est d'apprendre et de maîtriser la stratégie de base. Une fois acquise, cette dernière peut être complétée avec une stratégie de comptage de cartes. Cette dernière a été créée par des mathématiciens dans les années cinquante. Elle permet de définir les actions à entreprendre au fur et à mesure du jeu. Actuellement, on peut dénombrer plusieurs types de stratégies de bases plus performantes les unes que les autres. Les actions que le joueur doit effectuer dépendent en général de la valeur des cartes qui sont dans les mains du joueur ainsi que de la carte du croupier. La stratégie de base ne tient pas compte des cartes restantes dans le sabot. La stratégie de base peut se compléter par d’autres astuces ou d’autres stratégies avancées comme le comptage de cartes ou les méthodes Hi-Low. Elle doit être maîtrisée pour optimiser les chances du joueur par rapport à celle du casino.

Pour la stratégie de base, il n’y a aucune méthode à appliquer au premier tour. Ce dernier dépend uniquement de la chance. C’est la distribution des cartes qui forme le blackjack ou non. La seule règle qu’il faut comprendre c’est qu’il ne faut jamais prendre l’assurance, à moins de compter les cartes. En effet, cette dernière augmenterait l’avantage de la maison par rapport au joueur. Les joueurs qui comptent les cartes peuvent prendre une assurance, sous réserve que certaines conditions soient remplies. Si le TC est égal à trois, il faut prendre l’assurance.

Pour le tour de jeu des joueurs, les actions disponibles sont l’abandon, le tirage, le double et le stand (rester). Parfois, le joueur possède aussi la possibilité de partager les deux cartes en deux jeux s’il possède une paire. La méthode de base établit laquelle de ces actions doit être annoncée en fonction des cartes qui ont déjà été distribuées. Chaque joueur joue à tour de rôle et pour une seule fois. La stratégie à adopter peut être récapitulée en quelques principes simples.

Un joueur doit toujours tirer une nouvelle carte tant que la valeur de ses cartes est inférieure ou égale à huit. La valeur de la carte unique du croupier a peu d’importance. Pour une main qui vaut neuf, le cas à adopter dépend de la carte du croupier. Si cette dernière vaut entre trois et six, il vaut mieux que le joueur double. Dans les autres cas, il peut demander une carte. La stratégie s’inverse pour une main de dix ou de onze. Si la carte du croupier est une figure, un dix ou encore un as : le joueur doit doubler. Dans le cas contraire, il possède encore assez de marges pour tirer une nouvelle carte.

Pour une main valant entre douze et seize, il est temps pour le joueur de s’arrêter. Il doit annoncer ‘Reste’ et passer son tour au joueur suivant : cela se produit dans presque la moitié des cas. Cependant, si la carte du croupier est supérieure ou égale à sept, il doit réaliser un nouveau tirage.

Avec une carte qui vaut dix-sept ou plus, il est temps pour le joueur de rester. En effet, les chances de dépasser le vingt-un ou sauter sont trop importantes pour prendre le risque de tirer une nouvelle carte. Dans ce cas aussi, la valeur de la carte du croupier ne doit pas être prise en compte.

Un bon joueur de blackjack ne doit jamais faire de split, si la valeur de la carte du croupier est inférieure à six. Pour les autres cas, les split peuvent être réalisés à deux exceptions près. Les paires de dix ne doivent jamais être séparées et les neuf ne doivent être partagés en deux que si la carte exposée du croupier n’est pas un dix ou un as. Ces conseils permettent d’optimiser les chances de gagner les deux mains en cas de split.

En fonction de la variante de blackjack jouée, il est parfois possible d’abandonner la partie. Cela équivaut à laisser la moitié de sa mise initiale. Si cette action est possible, les experts préconisent de laisser tomber lorsque le total des cartes du joueur vaut quinze ou encore seize. On estime en effet que les probabilités ne sont pas favorables au joueur dans de tels cas quelque soit l’action suivante qu’il effectue. Il est aussi conseillé de faire un abandon lorsque la somme totale du joueur vaut entre douze et quatorze et que la carte du croupier vaut sept ou plus. Ce type de figure est d’ailleurs considéré comme des mains marginales.

La stratégie de base peut être facilement assimilée en multipliant les expériences. Pour un débutant qui veut éviter de perdre de l’argent, il lui est possible de s’exercer sur les jeux en ligne gratuits ou encore dans les cercles et les associations. Il est préférable d’acquérir une certaine expérience avant de se lancer dans un niveau de jeu plus avancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *