Le meilleur du casino sur internet 2019

actualité casinos

Jeux d’argent en ligne : la Roumanie et la Moldavie voteraient oui

Jeux d’argent en ligne : les raisons d’une réticence

Presque tous les pays du monde s’adonnent à des paris et des jeux d’argent sous n’importe quelle forme, que le jeu soit déjà standardisé ou qu’il s’agisse d’un jeu traditionnel. Et pourtant, ce genre d’activité est en général interdit. Et l’avancée technologique n’a pas du tout arrangé les choses. Elles donneront place à de nouveaux types de jeux d’argent : les jeux et paris en ligne. Et ces derniers ne rapportent pas seulement des gains aux joueurs mais s’avèrent être de vrai sources de bénéfices pour les opérateurs. La Roumanie fait partie du lot : la population connait aujourd’hui un véritable engouement pour les jeux d’argent en ligne. Et ce même si le pays n’autorise pas encore ce genre de divertissement.

Mais quelles sont donc les raisons qui freinent tous ces gouvernements à dire non à ce secteur. Et pourtant, ils ne sont pas sans savoir tous les avantages que cela va leur apporter en libérant ce terrain d’activité. Le fait est que le monde de l’internet comporte beaucoup de risques portant atteinte aux joueurs eux-mêmes d’abord puis aux pays également. Concrètement, les habitués risquent de tomber facilement dans l’addiction, une pathologie qui peut carrément détruire la personne sur le plan personnel, professionnel mais aussi social. Mais les jeux d’argent en ligne sont également une porte ouverte au blanchiment d’argent, car qui dit gain sur internet dit transaction. Cela représente donc un risque potentiel pour l’état concerné.

Jeux d’argent en ligne : la Roumanie envisage la légalisation

Malgré ces risques qui sont relativement graves, le fait que le secteur des jeux et paris en ligne offre un aspect financier des plus attrayants, des pays commencent petit à petit à considérer la question de la légalisation. Au-delà, pour la Roumanie, le constat d’un certain fait est également à l’origine de ce projet.

En effet, bon nombre de la population roumaine ne se prive pas de la pratique des jeux et paris en ligne en se rendant notamment sur les sites délocalisés. Une pratique déjà bien courante dans beaucoup de pays qui interdisent ou qui ne possèdent pas de législation claire sur ces jeux là. De fait, l’Etat roumaine prend aujourd’hui le temps de cogiter sur la question et de voir la situation sous toutes ses coutures.

Pour justifiez ce changement de position, le Ministère des Finances de la Roumanie fait parler les chiffres. Il a été dit plus haut que les roumains profitaient des jeux d’argent en ligne des sociétés délocalisées. Et en 2009, 500 millions d’euros sont partis dans la caisse de ces opérateurs. Cette somme représente le total des mises effectuées durant cette seule année. En légalisant les jeux en ligne, l’Etat percevra les taxes connexes, qui l’aideront à combler les déficits budgétaires causés par la dernière crise financière.

Par ailleurs, la légalisation des jeux permettrait un meilleur contrôle des joueurs à travers les jeux responsables et diminuerait un tant soit peu tout risque liés aux jeux. On attend donc de voir le changement de la législation.

Le groupe PartyGaming

Depuis la libéralisation des jeux en ligne chez plusieurs pays et notamment en France, le nombre de joueurs sur les jeux de casinos n’a pas cessé de croitre et c’est surtout le jeu de poker qui intéresse le plus la plupart des joueurs. Pourtant, le groupe PartyGaming vient d’annoncer tout récemment qu’il y a une grosse baisse de revenu concernant le jeu de poker pour ce second trimestre par rapport au premier trimestre. Il a constaté une diminution de nombre de joueurs de poker en ligne avec une baisse de 8 à 9%, ce qui fera aussi diminuer les revenus de 11 à 13%.

La cause de cette diminution de personnes qui jouent au poker est surtout due à cause de la coupe du monde de football qui se déroule actuellement en Afrique du Sud. En effet, ce sont surtout les sites qui lancent des paris sportifs aujourd’hui qui attirent plus les gens. Néanmoins, cela ne décourage pas pour autant ce groupe qui espère que le nombre de joueurs augmentera dès la fin de ce mondial qui se terminera d’ailleurs le 11 Juillet prochain.

Rappelons que le groupe Partygaming a eu un très encourageant résultat durant le premier trimestre 2010 avec une hausse de revenu de 27% à 127,1 millions de dollars. De ce fait, le Président de ce groupe a annoncé que le groupe allait bientôt attaquer le marché américain et qu’il possède déjà 38 employés installés à Los Angeles. Le groupe pense en fait que la possibilité de consolidation et la possibilité de réglementation des jeux en ligne dans les Etats américains comme le New Jersey, la Californie et la Floride représenteront des points forts de cette année. De plus, le groupe est déjà présent sur tous les terrains en proposant le jeu de poker, le bingo et les paris sportifs depuis quelques mois et c’est une des raisons pour laquelle, le Président de ce groupe tente à élargir son marché.

Le groupe réactivera ses dépenses marketing alors dès la fin de la coupe du monde de football et lancera lors du dernier trimestre de 2010, le « cash games » de poker en Italie. Seulement, une des contraintes avec laquelle le groupe devra faire face est la taxe élevée que l’Etat prend. En effet, dans la loi qui a été votée il y a quelques semaines, celle qui permet l’exploitation des jeux en ligne, l’Etat prend une grande partie des mises posées par chaque joueur. Pour surmonter cela et pour ne pas entrer en perte, ce groupe a décidé de partager cette grosse perte à tous les joueurs, c’est le cas de beaucoup de sites de jeux d’ailleurs en augmentant les prix de participation.

2011 : une augmentation de 50% des adeptes de jeux d’argent en ligne en France

Les jeux de hasard et d’argent en ligne sont aujourd’hui au summum de leur popularité. De plus en plus d’adeptes de ces divertissements s’y adonnent par le biais d’Internet. D’ici un an, en 2011, les casinos en ligne français compteront environ trois millions d’aficionados.

La situation actuelle

Actuellement, l’on recense près de deux millions de joueurs « abonnés » à des sites de jeux en ligne à caractère illégal en France. Vue la situation actuelle et vue l’officialisation toute récente de l’ouverture du marché des jeux en ligne français à la concurrence, nombreux se posent la question de savoir si ce chiffre va encore croître dans les mois à venir.

Le temps apportera sans aucun doute des réponses à ceux qui s’intéressent de près à l’évolution de ce marché. Pour l’heure, différents experts se sont penchés sur la question et se sont intéressés, sur l’occasion sur l’évolution possible de l’effectif des adeptes des jeux en ligne en France. Il en ressort que celui-ci devrait connaître un rebond de l’ordre de 50% d’ici un an.

Estimation sur un an

D’après les recherches réalisées jusqu’ici, environ trois millions de joueurs pratiqueraient actuellement les jeux en ligne (tous opérateurs confondus) en France. Les deux tiers d’entre eux, soit environ deux millions le font sur des sites illégitimes et le reste sur des sites justifiant d’une licence de jeu en bonne et due forme.

Du côté des casinos terrestres, l’on dénombre approximativement trente millions d’adeptes sur le territoire français. Toujours selon les études réalisées dans le domaine des jeux de hasard et d’argent en ligne, l’on peut affirmer qu’une bonne partie de ces joueurs se tourneront très bientôt vers la version virtuelle du casino.

Au final, l’effectif des amateurs de jeux en ligne en France allant sur des sites à caractère malhonnête pourrait bien passer de deux millions à trois millions d’ici une année.

Comment les joueurs français se connectent-ils aux casinos en ligne ?

Aujourd’hui, l’on constate qu’il y a plus de joueurs s’adonnant aux jeux en ligne par le biais de leurs téléphones mobiles par rapport à ceux qui le font par l’intermédiaire du réseau fixe du web. Ceci se comprend d’ailleurs aisément dans la mesure où les affiliés au réseau fixe internet sont au nombre de vingt millions face contre soixante millions pour les abonnés du réseau mobile. L’on peut en conclure que le développement de l’internet mobile ne manquera pas de booster l’évolution de l’effectif des joueurs en ligne : s’adonner aux jeux en ligne sur un téléphone portable offre plus de commodités dont notamment la possibilité de jouer n’importe où et à n’importe quelle heure. Beaucoup se laisseront séduire par cette opportunité unique…

Qui jouent en ligne ?

Si l’on s’intéresse au profil des joueurs en ligne français, la plupart d’entre eux sont des hommes. Ces derniers représentent environ 70% du nombre total de joueurs en ligne. L’on notera par ailleurs que le nombre de joueurs « séniors » et de joueurs appartenant à la gent féminine connaît une croissance régulière.

Pour ce qui est des montants joués, ils varient entre cinq et vingt euros. Il est à noter que la plupart des joueurs pratiquent les jeux de hasard et d’argent en ligne à une fréquence d’une fois dans la semaine pour une durée moyenne de trois quarts d’heure. Plus de la moitié d’entre eux explorent plusieurs sites à la fois. De nombreux joueurs pratiquent par ailleurs différents jeux parallèlement.